Retour à l'accueil

Travaux de réparation et d´entretien (bâtiments et extérieurs) depuis 2007 sous la responsabilité de l´Association des Amis de Clairmont

 

2007
- Élagage avec nacelle (par une entreprise) des végétaux poussant dans les murs
- Nettoyage général des abords avec l'aide des paroissiens à l'occasion des journées d'anniversaire de la nouvelle paroisse sur le territoire de laquelle se trouve Clairmont
- Réalisation du vitrail de la chapelle Saint-Bernard (dans le transept Sud) par le maître verrier Michel Soutra


2008
- Réparation des pierres descellées sur les contreforts de l'église par une entreprise avec le concours financier de la DRAC, du Conseil Général et du Conseil Régional
- Début du nettoyage de l'arrière du bâtiment des convers avec élagage des arbres dangereux pour le bâtiment.

 

2009
- Poursuite du nettoyage de l'arrière du bâtiment des convers 
- Grosses réparations (poutres, ardoises et solins) sur les couvertures des chapelles avec le concours financier de la DRAC et du Conseil Général , reprise des noues du clocher

 

2010
- Dégagement des bases d'une tour du logis abbatial du 17ème siècle (disparu), cachées par la végétation
- Installation de toilettes sèches pour les visiteurs


2011
- Début du relevé des plans de tous les bâtiments par un membre de l'Association, ancien cadre technique de bureau d'études du bâtiment
- Consolidation (par entreprise) de la voûte du réfectoire des convers (comme d'habitude sous le contrôle de l'ABF) 
- Consolidation (par entreprise) du pignon sud du bâtiment des Pères 
- Réalisation du vitrail de la chapelle " de Tous les Saints " (transept nord) par Michel Soutra


2012 (Extraits de la circulaire de fin d´année aux adhérents)

- Le relevé des plans se poursuit.
- Deux réparations de maçonnerie ont été effectuées sur la porterie et sur l´église, en accord avec l´Architecte des Bâtiments de France. 
- Le dortoir des Convers a été nettoyé, gros travail qui a dégagé un vieux pavage de terre cuite. Vienne le jour où cette pièce immense et exceptionnelle sera accessible aux visiteurs !
- Suite à la vente du troupeau de vaches et du prêt à usage de deux prairies, les vieilles clôtures inesthétiques ont été supprimées, un important travail de défrichage a eu lieu, des arbres gênants ont été élagués ou abattus : Il en résulte de nouvelles perspectives sur la porterie, l´église et le bâtiment des convers ainsi qu´une promenade possible le long du tracé de l´ancien mur de clôture. Des photos de ces embellissements sont visibles dans l'Album de photos.


- Les journées de chantier régulières " du dernier mardi du mois " annoncées lors de la dernière AG ont réellement vu le jour. Elles continueront ! Grâce à des bras plus nombreux, défrichages, nettoyages extérieurs et intérieurs redonnent de la jeunesse à l´abbaye :
  - Les abords et les porches de la porterie ont été nettoyés.
  - Le bas-côté Sud a été débarrassé de la terre et de la végétation qui l´encombraient.
  - Le défrichage de l´espace derrière le bâtiment des Convers a continué, permettant son utilisation pour des pique-niques éventuels.
  - Des arbres côté Sud ont été abattus, dégageant des vestiges du XIIème siècle et la vue sur la façade Sud.
  - Les douves de part et d´autre du pont d´accès ont été dégagées de ronces et d´arbres.
  - La salle capitulaire, dont une partie restait non accessible depuis l´incendie de 2003, a retrouvé tout son volume (ce qu´elle n´avait jamais connu depuis le départ des moines). Un nouvel éclairage la met en valeur. Elle redevient cette grande salle aux belles proportions, capable d´accueillir expositions, conférences et groupe de visiteurs. 
  - comme les années précédentes, entretien courant, désherbage, taille des rosiers et d´arbres dangereux, tonte, fauchage, broyage de l´herbe

De tous ces progrès, nous tirons joie et fierté. Ils mettent réellement en valeur l´abbaye, comme le veulent nos statuts.




2013 (Extraits de la circulaire de fin d´année aux adhérents)

- Une partie conséquente des " ateliers " en ruine a été déblayée des gravats et de la végétation qui la défiguraient. Le nettoyage intérieur et extérieur de cette ruine relativement récente a surtout un intérêt esthétique, car elle se trouve à mi-chemin entre la porterie et l´église. Le four à pain (du 19ème) qui la jouxte par contre est une belle construction en bon état qui vaut la peine d´être préservée. Une couverture provisoire lui a donc été installée.

- Une douche est en voie d´installation dans la salle d´eau. Le déplacement d´un placard au cours du chantier a révélé l´arcature d´une belle fenêtre romane dans le mur ouest du bâtiment des Pères.

- Le relevé des plans se poursuit, notamment celui de la porterie, amenant avec lui des connaissances supplémentaires sur l´histoire des bâtiments, et plus encore, des questions supplémentaires. Celles-ci, des photos anciennes, et des hasards heureux, telles des informations émanant de visiteurs (sur les peintures murales du logis abbatial disparu, sur un " terrier " de 1690), devraient mener un jour à reprendre les recherches historiques commencées autrefois par les Demoiselles. Des visites aux Archives sont prévues.

Enfin, la bonne nouvelle de cette saison et notre fierté : la toiture provisoire en Onduline au-dessus du cellier, qui menaçait de s´envoler en petits morceaux, a enfin pu être remplacée - certes à nouveau par une couverture provisoire, mais qui devrait assurer au moins pour une quarantaine d´années la protection du bâtiment des Convers. Cet heureux événement a été possible grâce au soutien de l´Architecte des Bâtiments de France, M. Bénezech, qui nous a obtenu 50% du financement par le Ministère de la Culture ; grâce à la bonne idée d´engager une entreprise spécialisée dans les travaux acrobatiques sans échafaudage ni nacelle ; et grâce à l´implication de nombreux bénévoles sur le chantier.

2014 (Extraits de la circulaire de fin d´année aux adhérents)

Le bâtiment Sud a été totalement " déboisé ". Ce grand nettoyage met en valeur les trois arcades restantes du cloître 16ème et permet le relevé des plans, offrant comme d´habitude plus de questions que de réponses.
Les arcades encore murées de la porterie sont enfin réouvertes. Elles le méritaient !
(Voir les photos)


Le vitrail de la chapelle Saint Bernard est posé.

 

2015 (Extraits de la circulaire de fin d´année aux adhérents)

L´entretien habituel est sans cesse à assurer, et d´autres travaux plus spectaculaires ont été menés à bien.

Comme toujours, désherbage et défrichage occupent beaucoup les bénévoles. Depuis plusieurs années, nous avons renoncé (conformément à la loi) à utiliser de l´herbicide. L´association Mayenne Nature Environnement, qui veille sur nos chauves-souris, nous encourage dans cette voie en appelant les volontaires à nous aider. C´est ainsi que depuis cet été, il a été entrepris de débarrasser la ruelle des Convers de l´herbe qui la recouvre. Ce travail dévoile le beau dallage ancien usé par tant de pas au fil des siècles. (Voir les photos)

Diverses réparations, éclairages, finitions de la douche, ont été effectuées. Les portes du rez-de-chaussée ont été repeintes et pour certaines, réparées.

La venue exceptionnelle d´une pelleteuse-broyeuse amie a permis de défricher d´un seul coup la jungle restante au Sud du bâtiment des Convers. On découvre maintenant la rive de l´ancien Vicoin et le « vivier » maçonné ainsi que la ruine de ce qui fut la boulangerie. Voir les photos.

Les plans au sol de tous les bâtiments sont réalisés : rez-de-chaussée, 1er étage et début des combles. Il reste du pain sur la planche du dessinateur : l´élévation de toutes les façades et ensuite du « pierre à pierre ».

Nos finances ont permis l´achat d´une tondeuse autoportée. La tonte des « pelouses », souvent exécutée par nos voisins, pourra ainsi se faire plus régulièrement, pour le plus grand bien d´un aspect accueillant et civilisé, et évitera aux visiteurs mal chaussés d´avoir les pieds mouillés.

 


2016 (extraits de la circulaire aux adhérents de Juin 2016

"On travaille beaucoup à l´abbaye ! Les mardis en particulier voient souvent 10 à 12 bénévoles s´activer un peu partout :

- La ruelle des convers est débarrassée aux deux tiers de l´herbe qui la recouvrait, dévoilant différentes époques de pavement.

- Le passage voûté 12ème à travers le bâtiment Sud, qui prenait l´eau, est en passe de recevoir une nouvelle couverture.

- Le four 19ème situé dans les « ateliers » a été vu par des amateurs éclairés et s´avère en état de fonctionner. Dans l´espoir de le mettre en service un jour, la pièce attenante est en train d´être libérée d´une masse de gravats. Sa couverture est en cours d´étude.

- La berge de la « douve », c´est-à-dire le ruisseau longeant le côté Est de l´abbaye, vient d´être défrichée jusqu`à son confluent avec l´ancien cours du Vicoin. Encore une nouvelle balade charmante, de nouveaux points de vue ! Le jour approche où l´on pourra longer entièrement le tracé de l´ancienne clôture.

- Et bien sûr, l´organisation des animations et tout l´entretien courant, sans oublier la cuisine pour restaurer toutes ces forces.


La charpente du bâtiment des frères convers, que nous savions en partie très ancienne, est cette année au centre de notre attention. Sur notre invitation, les experts de la Société d´Archéologie et d´Histoire de la Mayenne sont montés la voir et ont été impressionnés. Puis ce sont trois étudiants en histoire de l´art et archéologie, qui ont entrepris d´en relever le plan et d’en étudier la construction et le mode d´assemblage, utilisant entre autres des techniques modernes de photogrammétrie et de numérisation en 3 dimensions. 

Et finalement M. Nicolas Fouasneau, du Service de l´Inventaire de la Mayenne, est venu lui aussi, confirmant que cette charpente est d´un modèle rare et d´un grand intérêt, et qu´elle mérite d´être datée avec exactitude. Nous pouvons donc espérer obtenir le financement d´une datation dendrochronologique.

Voir les photos de la charpente. 


Nous avons en outre retrouvé une étude archéomagnétique effectuée sur les tuiles couvrant le sol du dortoir des convers, qui date ce dallage autour de 1320."

2016 (suite). Extrait de la lettre aux adhérents de décembre 2016.

- Conséquence positive de l´arrêté municipal, nous avons revu et mis aux normes l´éclairage de la salle capitulaire. Son dallage sous le tableau électrique a été complété.

- Le bûcher a été couvert.

- La réhabilitation du four à pain 19ème (entre église et porterie) se poursuit : évacuation de gravats, mise en place de superbes corbeaux et du manteau de la cheminée. La nouvelle couverture du foyer est en cours.

- Un chantier spectaculaire : après avoir constaté que nous aurions bien du mal à évacuer avec de petits moyens le tas de pierre de la cour, de bonnes âmes ont eu pitié et en deux jours, avec deux pelleteuses, un dumper et un tracteur, le tas a été transporté en des lieux plus discrets. Maintenant que la cour a reverdi, on a peine à croire qu´elle a été défigurée pendant 60 ans.

Comme prévu, le géomètre est venu mesurer le faux-aplomb de la nef. Nous nous félicitons d´avoir programmé ces mesures, car le Diagnostic de solidité préconise justement cette vérification.

Également financé par la DRAC à hauteur de 40%, le pignon Est de la porterie a été consolidé. Les deux fenêtres 12ème sont très bien mises en valeur, nous sommes là encore heureux du résultat.

Conséquences positives de la visite de sécurité, d´une part le rapport du Bureau d´études, qui va être complété en 2017, nous donne une vue précise des consolidations à réaliser en priorité ; d´autre part, nous avons eu le plaisir, grâce à l´intervention de l´Architecte des Bâtiments de France M. Bénezech, de recevoir la visite du Conservateur Régional M. Lataste, qui s´est montré très encourageant et nous a assurés de son soutien moral et financier. La DRAC prendra en charge 50% des frais d´expertise d´env. 6000€.


Retour à l'accueil